Côte d'Ivoire: un premier conseil des ministres pour le gouvernement Achi 2

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En Côte d’Ivoire, le premier conseil des ministres du nouveau gouvernement de Patrick Achi s'est tenu ce jeudi, après avoir été dévoilé la veille. Un conseil sans annonces particulières mais avec des instructions claires.

Avec notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

« J’attends de vous beaucoup plus d’initiatives et de célérité dans la mise en œuvre de notre programme. » Voilà en quelques mots les instructions d’Alassane Ouattara à son nouveau gouvernement qu’il a aussi enjoint de faire preuve d’humilité dans l’exercice de ses fonctions et d’agir dans le respect des principes de bonne gouvernance.

Sur le fond, Alassane Ouattara a déjà eu à exposer sa « feuille de route » pour l’année à venir. C’était mardi à Yamoussoukro. Il y a bien sûr les mesures temporaires destinées à compenser l’inflation, comme ces 120 milliards de FCFA déboursés entre janvier et avril pour compenser l’envolée des cours des produits pétroliers. Mais à plus long terme, le cap est surtout mis sur la transformation et l’industrialisation de l’économie ivoirienne ; sur l’emploi des jeunes ; et sur la lutte contre la corruption. Message reçu 5/5 et repris par Patrick Achi dans d’une déclaration lors du conseil des ministres.

Mardi déjà, les orientations présidentielles avaient été bien accueillies par les parlementaires de tous bords. « Prenons acte de ces engagements et voyons ce que ça va donner concrètement », avait alors estimé le député d’opposition Michel Gbagbo du PPA-CI.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles