Côte d'Ivoire: le PDCI imperturbable face à cette fronde externe des jeunes

Depuis plusieurs semaines, un mouvement de contestation se fait entendre de la part de jeunes issus du PDCI, porté par des mouvements proches mais externes au parti. Ces frondeurs déplorent un parti sclérosé et appellent à la tenue rapide d’un congrès pour clarifier une stratégie et choisir un candidat en vue de la présidentielle 2025. Pour le moment, le PDCI reste officiellement de marbre.

Avec notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

Au Parti démocratique de Côte d'Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI), personne ou presque ne réagit officiellement à la fronde qui se fait entendre depuis plusieurs semaines contre l’appareil d’un clan jugé sclérosé. Contacté par RFI, son porte-parole, Soumaïla Brédoumy, assure toutefois que son président Henri Konan Bédié « suit toute l’activité du parti, interne et externe, au jour le jour ».

« Le PDCI a toujours été le parti du dialogue permanent », ajoute Soumaïla Brédoumy, qui se demande pourquoi ces frondeurs, pour la plupart des militants PDCI, ne s’expriment pas au sein de leurs instances. « Nous sommes le parti le plus organisé. Partout, il y a des comités de base, des sections, des délégations qui sont des lieux d’expression. Les délégués ont accès au président », s’étonne le porte-parole, qui suspecte, comme d’autres responsables du PDCI, que les contestataires pourraient avoir « un autre agenda que le débat sur la marche du parti ».

En mars, des missions ont été envoyées dans les 351 délégations du PDCI sur tout le territoire, et le dépouillement de ce qui en est remonté s’achève en ce moment. Les résultats seront publiés en juin, après des obsèques qui accaparent tout l’entourage d’Henri Konan Bédié et figent le parti : celles de son frère aîné, Marcellin Bédié, à la fin du mois à Daoukro. « C’est un peu indécent d’avoir ces discussions alors qu’on prépare ces obsèques », estime encore Soumaïla Brédoumy.

À en croire le PDCI, les choses devraient se débloquer après. Un bureau politique sera alors convoqué. Il fixera les dates et les thèmes du prochain Congrès, très attendu par les contestataires.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles