En Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo officiellement investi à la présidentielle par son parti

Malgré son inéligibilité, l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a été officiellement investi vendredi comme candidat à l'élection présidentielle de 2025 par son parti, le Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI).

L'ancien chef d'État ivoirien devenu opposant Laurent Gbagbo a été investi à Abidjan par son parti, vendredi 10 mai, comme candidat à l'élection présidentielle prévue fin 2025, bien qu'il soit radié des listes électorales et donc pour l'heure inéligible.

"J'accepte d'être votre candidat" pour la présidentielle prévue en octobre 2025, a annoncé Laurent Gbagbo lors d'une cérémonie de sa formation, le Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI).

Dans son discours de plus d'une heure prononcé en fin de journée devant un millier de partisans réunis à l'hôtel Ivoire d'Abidjan, Laurent Gbagbo, 78 ans, s'est engagé "à faire un seul mandat (...) mais un mandat où tout sera bouclé".

À voir aussi"Les maudits" : les anciens migrants de retour en Côte d’Ivoire, entre honte et espoir

L'ex-président ivoirien (2000-2011) est toutefois inéligible. Acquitté par la justice internationale de crimes contre l'humanité lors de la sanglante crise post-électorale de 2010-2011, il avait été condamné en 2018 dans son pays à 20 ans de prison pour des faits liés à cette crise.

"Il faut réconcilier les Ivoiriens", a-t-il affirmé, insistant sur la nécessité de "trouver les responsables".


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo accepte d'être candidat à la présidentielle de 2025
Élections locales en Côte d’Ivoire : "La figure de Gbagbo ne suffit plus à fédérer un électorat"
En Côte d'Ivoire, le parti au pouvoir remporte une victoire écrasante aux élections locales