Côte d'Ivoire: L'ancien Premier ministre Guillaume Soro condamné à la prison à vie

·1 min de lecture
CÔTE D'IVOIRE: L'ANCIEN PREMIER MINISTRE GUILLAUME SORO CONDAMNÉ À LA PRISON À VIE

ABIDJAN (Reuters) - Un tribunal ivoirien a condamné mercredi par contumace l'ancien Premier ministre et ex-chef rebelle Guillaume Soro à une peine d'emprisonnement à perpétuité pour des accusations de tentative d'un coup d'État contre le président Alassane Ouattara, son ancien allié.

Guillaume Soro, en exil en Europe, a été inculpé de complot et de tentative d'attaque contrer une autorité de l'Etat, des accusations qu'il a démenties à plusieurs reprises en dénonçant des manoeuvres politiques à son encontre.

"Ce procès a démontré une nouvelle fois la corruption du système judiciaire ivoirien et sa soumission de plein gré aux diktats de l'exécutif", a réagi Guillaume Soro dans un communiqué publié après l'énoncé du verdict.

L'affaire a alimenté les tensions dans un pays se remettant déjà d'une brève guerre civile survenue il y a dix ans, , au cours de laquelle Guillaume Soro a dirigé les rebelles qui ont porté Alassane Ouattara au pouvoir à l'issue d'une élection contestée.

Guillaume Soro a ensuite occupé les fonctions de Premier ministre et de président de l'Assemblé nationale sous Alassane Ouattara, mais les deux hommes se sont ensuite brouillés, le chef de l'Etat ayant clairement indiqué qu'il s'opposerait aux ambitions présidentielles de Soro.

Le parquet ivoirien avait émis un mandat d'arrêt contre Guillaume Soro en décembre 2019, juste avant le retour programmé de Soro au pays après une tournée en Europe pour promouvoir sa candidature à l'élection présidentielle.

Guillaume Soro a été condamné l'an dernier à 20 ans de prison dans le cadre d'une affaire distincte pour des accusations de détournement de fonds, qu'il dément.

(Reportage d'Ange Aboa, rédigé par Nellie Peyton; version française Kate Entringer, édité par Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles