Côte d'Ivoire : Gbagbo et Bédié s’affichent unis dans l’opposition

·1 min de lecture
La foule salue l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo (à gauche) alors qu'il arrive à la résidence de l'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié dans la ville de Daoukro en Côte d'Ivoire le 10 juillet 2021.
La foule salue l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo (à gauche) alors qu'il arrive à la résidence de l'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié dans la ville de Daoukro en Côte d'Ivoire le 10 juillet 2021.

Cela n?a été une surprise pour personne en Côte d?Ivoire. Après son séjour en République démocratique du Congo, Laurent Gbagbo de retour au pays depuis la mi-juin a rendu visite à son prédécesseur et ancien rival Henri Konan Bédié. En effet, les deux hommes se sont rapprochés depuis leur rencontre fin juillet 2019 à Bruxelles, où Laurent Gbagbo résidait en liberté conditionnelle en attendant la confirmation de son acquittement devant la Cour pénale internationale de La Haye.

Ce week-end, devant plusieurs centaines de militants de leurs partis, les deux anciens chefs d?État se sont donné une franche accolade avant de faire quelques dizaines de mètres main dans la main, saluant la foule, et de s?asseoir côte à côte pour assister à plusieurs spectacles.

Une image qui tranche avec ce qu?a pu être leur relation dans le passé.

À LIRE AUSSICôte d'Ivoire : acquitté, Gbagbo désormais attendu au pays

Anciens rivaux

Les deux hommes ne se sont pas toujours appréciés. Au moment de l?élection de 2010, Henri Konan Bédié renversé lors du putsch du 24 décembre 1999 avait apporté son soutien à Alassane Ouattara, rival de Laurent Gbagbo. Ce dernier avait ensuite été poursuivi par la CPI pour crimes contre l?humanité au cours des violences postélectorales de 2010-2011 ? dont le bilan officiel est de plus de 3 000 morts ? nées de son refus de reconnaître sa défaite à la présidentielle face à Alassane Ouattara.

À LIRE AUSSITierno Monénembo ? Que faire de nos anciens présidents ?

Une r [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles