Côte d'Ivoire: la CEI démarre de l'opération de révision des listes électorales

© REUTERS/ Ghideon Musa Aron

La Commission électorale indépendante (CEI) lance une opération de révision des listes électorales à partir de ce samedi 18 novembre. Cela va durer trois semaines jusqu’au 10 décembre 2022.

Avec notre correspondante à Abidjan, Bineta Diagne

À ce jour, le fichier compte 7 millions d’électeurs. La Commission électorale espère enrôler un million de nouveaux inscrits. Elle vise principalement les jeunes. Cette opération sera aussi menée auprès de la diaspora. Cette campagne doit également faire le point sur les personnes décédées, qui figurent toujours sur le fichier.

Pour y parvenir, la Commission électorale va mobiliser quelque 2 800 équipes sur le terrain : porte-à-porte, réunions de sensibilisation… tout est fait pour encourager les électeurs à se signaler.

Tous les partis politiques sont aussi mobilisés, car ils ont tous en tête les élections locales d'octobre 2023. Motivés, mais avec une pointe d’amertume pour certains : au PDCI par exemple, on continue de réclamer un audit du fichier, pour en extraire de présumés électeurs frauduleux, « l’objectif in fine, c’est d’avoir confiance en la Commission électorale », explique Soumaïla Bredoumy, le porte-parole de ce parti d’opposition.

De son côté, le président de la CEI se veut rassurant : « inutile de faire un audit, puisque nous le faisons systématiquement, au moment de la révision des listes », assure Ibrahim Coulibaly Kuibiert. Les listes seront ensuite affichées pour plus de transparence, indique ce responsable.


Lire la suite sur RFI