Côte d'Ivoire: les candidats RHDP pour les législatives investis en présence de Ouattara

·2 min de lecture

Cette cérémonie aura aussi été l’occasion pour le président ivoirien et président du RHDP [Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix] de revenir sur l’après-présidentielle, le dialogue politique avec l’opposition, et sur les objectifs de ces législatives.

Avec notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

Les 255 candidats RHDP [Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix] aux élections législatives de mars ont été investis ce mardi 16 février, en présence du chef du parti, Alassane Ouattara. Le 6 mars, le parti présidentiel aligne des candidats dans chacune des circonscriptions face à une opposition bien décidée à lui ravir la majorité. Le RHDP met d’ailleurs en ordre de bataille la plupart de ses barons et ministres.

Face aux candidats rassemblés, Alassane Ouattara est revenu sur le dialogue politique et les gestes d’apaisements consentis après la période de tension politique de 2020. Et notamment la libération conditionnelle de certains leaders de l’opposition accusés d’être impliqués dans les violences électorales.

« Les enquêtes se poursuivent et je dois dire que nous serons surpris des résultats de cette enquête quant à l'implication de certaines personnalités que nous pensons vraiment être des personnes de grande sagesse et de grande probité, a-t-il déclaré. Nous devons mettre fin à l'impunité. La réconciliation ne peut pas se faire sans justice ».

Ouattara demande aux indépendants de se retirer au profit du parti

Pour ce qui est des candidatures RHDP aux législatives, Alassane Ouattara s’est dit déçu du faible nombre de femmes alignées : 39 sur 255. Il a aussi indiqué qu’il n’avait eu à arbitrer qu’une douzaine de candidatures au total, signe, selon lui, du bon déroulement du processus de sélection. Mais il a eu aussi un mot pour les candidats non-retenus qui se présentent sans étiquette et qui pourraient faire perdre des circonscriptions au RHDP.

« Je voudrais saluer la contribution de certains de nos candidats qui s'étaient portés indépendants et qui ont bien voulu accepter de se retirer pour donner des meilleures chances à notre grand parti, a-t-il déclaré. Alors ceux qui ne l'ont pas encore fait, je vous demande de le faire, c'est dans l'intérêt de notre parti et dans votre intérêt ». L’objectif assigné par le président du RHDP à ses candidats : faire mieux que les 148 sièges dont le parti dispose dans l’Assemblée sortante.