Côte d'Ivoire : acquitté, Gbagbo désormais attendu au pays

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
Les supporteurs de Laurent Gbagbo se réjouissent de son acquittement contrairement aux membres du Collectif des victimes de Côte d'Ivoire (CVCI). 
Les supporteurs de Laurent Gbagbo se réjouissent de son acquittement contrairement aux membres du Collectif des victimes de Côte d'Ivoire (CVCI).

Le dénouement heureux pour Laurent Gbagbo, accusé de crimes contre l'humanité, et pour son ancien ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé à la suite d'une longue procédure devant la Cour pénale internationale (CPI) a été salué avec enthousiasme par leurs partisans. Pas d'immenses manifestations de joie dans les rues cependant : une cinquantaine de militants pro-Gbagbo, portant maillots et pagnes à son effigie, s'étaient rassemblés dans un « maquis » (restaurant populaire) du quartier de Yopougon à Abidjan, pour suivre en direct mercredi la retransmission de la décision de la CPI, qui a confirmé l'acquittement de l'ex-président prononcé en 2019. Cet acquittement définitif par la justice internationale devrait accélérer son retour à Abidjan après dix ans d'absence, maintes fois annoncé et repoussé.

Au nom de la « réconciliation nationale », les autorités ivoiriennes ont octroyé fin 2020 à Laurent Gbagbo deux passeports, un ordinaire et un diplomatique. © JERRY LAMPEN / ANP / AFP

La joie des alliés et partisans

« Je suis très émue, je suis fière, tout est fini », a déclaré Victorine Tiébesson, militante du parti créé par Gbagbo, le Front populaire ivoirien (FPI). « Il va nous revenir bientôt, c'est un chaînon manquant de la réconciliation en Côte d'Ivoire », a-t-elle affirmé. Armand Ouégnin, président de Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS, coalition de partis pro-Gbagbo emmenée par le FPI) et député de Yopougon, a estimé que « le président L [...] Lire la suite