Côte d'Ivoire : à quoi sert la rencontre entre le président Ouattara et le chef de l'opposition Henri Konan Bédié ?

Falila Gbadamassi
·1 min de lecture

Le président ivoirien Alassane Ouattara et le chef du principal parti d'opposition en Côte d'Ivoire, Henri Konan Bédié, se sont rencontrés le 11 novembre 2020 pour briser "la glace" à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, suite à l'appel à un dialogue "franc et sincère" lancé par le chef de l'Etat. Sa candidature à un troisième mandat présidentiel jugé anticonstitutionnel par l'opposition, puis son élection au premier tour le 31 octobre, sont à l'origine de tensions politiques en Côte d'Ivoire qui ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés.

De nombeux morts et des milliers de déplacés

Selon l'AFP, citant le ministre ivoirien de la Communication et porte-parole du gouvernement Sidi Touré, "le bilan global des troubles politiques qui ont souvent dégénéré en affrontements intercommunautaires, surtout dans le sud-est de la Côte d'Ivoire, s'établit à 85 morts et 484 blessés depuis le 10 août (après l'annonce de la candidature d'Alassane Ouattara)". Soit "34 morts avant le scrutin, 20 le jour du vote et 31 après". En outre, "225 personnes ont été interpellées, 167 inculpées et 45 écrouées".

Quant au Conseil (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi