Côte d'Ivoire: à Abidjan, déguerpissements planifiés en prévision de la saison des pluies

Le gouvernement a annoncé le départ forcé de 4 000 ménages dans plusieurs communes de la capitale économique ivoirienne. Chaque année, les fortes précipitations causent de nombreux dégâts matériels, mais surtout des décès.

Avec notre correspondant à Abidjan, Sidy Yansané

À partir du dimanche 5 juin prochain, les autorités vont vider les zones où les risques d’inondations, d’effondrements, et de glissements de terrain sont particulièrement élevés. Le ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité qui lance ce dimanche une campagne d’expulsion de 25 000 personnes pour les six prochains mois.

Au quartier Laurier 9 de la commune de Cocody, les premières pluies ont déjà des conséquences. Une rue séparant deux pâtés de maisons ressemble désormais à un lac vert et noir, obligeant les piétons les plus courageux à marcher orteil contre talon en équilibre sur un petit muret.

Les habitants sont habitués à ces inondations dans le quartier, certains affirment même avoir déménagé et ne s’y rendent que pour le travail et les amis.

D’après le gouvernement, Laurier 9 fait partie des 54 zones à haut risque identifiées à Abidjan. Le ministre Bouaké Fofana détaille que toutes les habitations sur ces zones seront détruites, puis aménagées pour empêcher toute tentative de réinstallation. Il insiste également sur le fait qu’il n’y aura pas de solutions de relogement dans l’immédiat.

Joint par RFI, le cabinet du ministre n’a pas précisé quelles seront les éventuelles mesures d’accompagnement pour les populations déguerpies, alors que la société de météorologie ivoirienne Sodexam était déjà en vigilance orange ce week-end.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles