En Côte d'Azur, les infrastructures contre les inondations se multiplient avec difficulté

© Frédéric Michel / EUROPE 1

Un épisode méditerranéen est en cours dans le Sud-Est de la France ce samedi. D’importantes précipitations sont encore attendues dans les prochaines heures. La Côte d’Azur quant à elle retient son souffle à chaque "pluies diluviennes", depuis les inondations meurtrières de 2015. Depuis plusieurs années dans le Sud-Est, des campagnes de prévention sont lancées et plusieurs communes s’équipent de matériels et d’ouvrages permettant de lutter contre ces crues dévastatrices.

Un bassin de rétention et des véhicules amphibies

À Mandelieu-la-Napoule, dans les Alpes-Maritimes , un bassin de rétention vient d’être construit. Il doit aider à contenir les eaux. Dans la commune, les tractopelles sont encore en action, mais ce bassin d’une capacité de 14.000 mètres cubes, grand comme un terrain de football, est déjà opérationnel.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Il a été creusé en aval du ruisseau de La Théoulière qui, à chaque pluie diluvienne, se transforme en torrent. Sébastien Leroy, maire de Mandelieu-la-Napoule, explique ce choix : "L'objectif, c'est de ralentir l'inondation, de stocker l'eau, pour lui permettre de s'écouler naturellement. Ce vallon, qui aujourd'hui est à sec et très calme, a été responsable de l'inondation  de la quasi totalité du centre-ville il y a deux ans. Avec cet ouvrage, on pourra affronter une crue centennale de manière sereine."

Depuis un an, la police municipale de Mandelieu-la-Napoule est aussi équipée de deux véhicule...


Lire la suite sur Europe1