Côte d'Azur: des braqueurs de riches touristes koweïtiens arrêtés

Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP
Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP

Quatre personnes soupçonnées d'avoir braqué de riches touristes koweïtiens en vacances cet été à Vallauris-Golfe-Juan (Alpes-Maritimes) ont été interpellées en début de semaine par la police judiciaire de Nice, a indiqué ce vendredi ce service d'enquête.

Les quatre suspects ont été interpellés ce mardi et, après quatre jours de garde à vue, ont été présentés ce vendredi à un juge d'instruction de Nice en vue de leur mise en examen pour vol à main armée en bande organisée, association de malfaiteurs et infractions à la législation sur les armes.

Le 17 août au soir, "un trio cagoulé, ganté et lourdement armé avait fait irruption dans une villa de luxe louée à Vallauris par des Koweïtiens en vacances et séquestré l'un des occupants avant de s'emparer d'une montre de luxe d'une valeur d'au moins 300.000 euros et de quelques dizaines de milliers d'euros en liquidités", a détaillé Florent Mion, chef du service de police judiciaire (SPJ) de Nice.

Pris en chasse par les vacanciers koweïtiens montés à bord d'un véhicule 4X4, les malfaiteurs n'avaient pas hésité à emboutir la voiture de leurs poursuivants avant d'abandonner la leur dans une cité de Vallauris et de prendre la fuite.

Les quatre suspects connus de la justice

Très vite, les enquêteurs avaient fait le rapprochement avec un vol d'armes le 18 mai à Fréjus (Var), chez un tireur sportif collectionneur d'armes. Les braqueurs, déguisés en policiers, avait fait main basse sur une dizaine d'armes de poing et d'armes longues. Les interpellations ont eu lieu ce mardi en région niçoise pour trois des quatre malfaiteurs. Le dernier a été intercepté à l'aéroport de Roissy alors qu'il s'apprêtait à décoller pour l'Afrique.

Les quatre suspects, tous nés en 1994 et de nationalité française, sont déjà "aguerris", a précisé la police judiciaire. Tous sont déjà connus de la justice pour vols et association de malfaiteurs.

Si les liquidités et la montre de luxe de marque Audemars Piguet n'ont pas été retrouvées, les perquisitions ont permis de mettre la main sur une balise laissant penser que le mode opératoire des malfaiteurs consistait à repérer leurs victimes dans des lieux chics de la Côte, avant de disposer cette balise sur leur véhicule de manière à les suivre jusqu'à leur domicile.

Il y a trois ans, dans cette même commune de Vallauris, c'est l'ambassadeur du Bahreïn aux Etats-Unis qui avait été braqué dans sa voiture alors qu'il arrivait à sa résidence de vacances, se faisant subtiliser une montre d'une valeur de 130.000 dollars. La PJ de Nice avait là aussi interpellé les auteurs.

Article original publié sur BFMTV.com