Publicité

Côte d’Ivoire, la victoire d’un «groupe» à «l’état d’esprit retrouvé»

Après un premier tour catastrophique, la Côte d’Ivoire a remporté la CAN 2024 grâce à un mental et un état d’esprit qui s’est (re) construit au tour de l’entraîneur Émerse Faé. L’adhésion de tous les joueurs a permis aux Éléphants de décrocher leur troisième étoile.

De notre envoyé spécial à Abidjan,

Au crépuscule de la troisième journée de la CAN 2024, conclue sur une défaite humiliante face à la Guinée équatoriale (0-4), bien malin celui qui aurait parié sur un destin de vainqueur pour laCôte d’Ivoire. Et pourtant ! Ce sont les mêmes hommes, les mêmes joueurs, et (presque) le même staff, qui vont réaliser le rêve de tout un peuple. Cela débute avec l’éviction de Jean-Louis Gasset et la promotion de son adjoint Émerse Faé. Ce dernier s'est tout de suite évertué à reconstruire le mental fracassé des Éléphants et de travailler sur l’union sacrée. « On était au bord du précipice, quasiment éliminé, et on se qualifie par miracle. Le déclic se fait à partir de là », explique le sélectionneur nouveau champion d’Afrique.


Lire la suite sur RFI