Côte d’Ivoire: les performances des amoureux des mots lors du Festival Babislam

© Bineta Diagne/RFI

La 6ᵉ édition du Festival Babislam bat son plein à Abidjan, depuis jeudi 27 octobre. C'est la jeune Bérénice qui a remporté, vendredi soir, le championnat national. Parmi les thèmes abordés : le changement climatique et la déforestation. Ce festival qui s'achève ce samedi soir, donne l'occasion de mettre en lumière les meilleurs slameurs de Côte d'Ivoire.

Avec notre correspondante à Abidjan, Bineta Diagne

Veste noire et t-shirt blanc, Koffi Parfait, alias « Kapégik », tourne en dérision nos modes de consommations. Une vision critique, saupoudrée d’humour, le tout, avec des expressions en nouchi.

Ces slameurs se définissent comme des « chirurgiens des mots ». Leurs récits évoquent l’émigration clandestine, l’amour, la misère, la politique, avec une particularité : certaines performances peuvent durer 20 minutes, un genre plutôt théâtral.

La scène en Côte d'Ivoire compte près de 150 artistes qui se réunissent régulièrement pour des performances entre amoureux des mots.


Lire la suite sur RFI