Côte d’Ivoire: une chère rentrée des classes pour les parents d’élèves à Abidjan

La rentrée scolaire est prévue ce lundi 12 septembre en Côte d’Ivoire. Les parents d’élèves s’affairent dans les librairies et les boutiques pour acheter les fournitures scolaires. Mais cette année, les prix de plusieurs articles ont flambé. De quoi décourager les petites bourses.

Avec notre correspondante à Abidjan, Bineta Diagne

Dernière ligne droite dans cet atelier de couture : ici 17 tailleurs sont mobilisés pour confectionner des uniformes kaki pour les garçons, et des robes à petits carreaux bleus pour les filles. Problème cette année, les parents achètent moins. Car le prix des uniformes a augmenté.

Yacouba Fogo est le responsable de cet atelier. « Il n’y a pas trop de clients. Les prix ont été relevés, mais nous a gardé intacts nos prix pour aider un peu les parents. »

Les rares clients devant les étals négocient patiemment. A l’image de Chantal, venue acheter un cartable pour sa fille. « Il faut dire que c’est un peu cher quand même. J’ai négocié de 10 à 6000 francs (CFA). J'ai voulu prendre le sac à 5000f. Le vendeur a dit que ce n’était pas possible. J’ai été obligée d’accepter. On est obligés de se sacrifier, de sacrifier notre petit déjeuner, notre repas de midi, afin de pouvoir acheter tout ce qu’il faut pour les enfants. »

Selon la coalition des organisations de consommateurs, le prix des cahiers a augmenté de 60%. Alors certains parents, comme Madame Akambi, les achètent en lots auprès de grossistes. « Tout ce qu’on achetait à 1000 francs, maintenant, c’est à 1500. Je vais débourser 70 000 francs CFA aujourd’hui, parce que j’ai acheté en quantité »


Lire la suite sur RFI