Côte d’Ivoire: émission d’un nouvel «eurobond» de 850 millions d’euros

·2 min de lecture

La Côte d’Ivoire vient d’émettre un nouvel « eurobond » (euro-obligation) de 850 millions d’euros, au taux record pour le pays de 4,3%. Un signal de la confiance renouvelée des investisseurs dans l’économie ivoirienne. Cette émission obligataire intervient deux mois seulement après une première émission qui avait permis à la Côte d’Ivoire de lever 1 milliard d’euros.

Avec notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

4,3% pour les eurobonds avec une maturité de dix ans. Jamais la Côte d’Ivoire n’avait emprunté sur les marchés internationaux à un taux aussi bas et, signe de l’attractivité des émissions obligataires ivoiriennes, les intentions de souscriptions ont atteint 2,9 milliards d’euros soit trois fois plus qu’espéré.

Taux record

En novembre, lors de la première émission d’eurobonds, on parlait déjà d’un taux record de 5% et d’intentions de souscriptions cinq fois supérieures aux attentes.

« C’est pour profiter de ces conditions favorables que nous avons rouvert cette émission pour pouvoir capter l’appétit des investisseurs vis-à-vis de la Côte d’Ivoire. 2020, vous savez que le Covid est venu, le marché était un peu atone, tout le monde était en attente. Donc, nous avons pris le risque d’aller sur le marché parce que nous savions effectivement que la Côte d’Ivoire avait des atouts. Et cette émission que nous venons de faire, au mois de février, avec des résultats inédits nous rassure également sur la perception des investisseurs », explique Adama Coulibaly, ministre ivoirien de l’Économie et des finances.

Attraction

La Côte d’Ivoire bénéficie d’indicateurs macro-économiques qui attirent toujours les investisseurs avec une croissance économique de plus de 7% en moyenne, ces sept dernières années, et qui s’est maintenue à 1,8%, en 2020, malgré la pandémie: « Cette émission qu’on a faite cette année, c’est pour financer exclusivement le budget, comparativement, l’opération qui a été menée en novembre 2020, qui était une opération technique de rachat d’échéance pour rallonger la maturité des prêts ».

L’eurobond de ce mois-ci viendra abonder un budget 2021 de 8 400 milliards de francs CFA, soit un peu plus de 13 milliards d’euros.

À lire aussi: La Côte d'Ivoire emprunte sans soucis auprès des marchés financiers