Côte d’Ivoire: les élections législatives auront lieu le 6 mars

·2 min de lecture

La Commission électorale indépendante a révélé que les élections législatives en Côte d’Ivoire se tiendront le 6 mars, avec un dépôt des candidatures dès la semaine prochaine.

Avec notre correspondant à Abidjan, Sidy Yansané

C’est dans un communiqué daté du 26 décembre que la Commission électorale indépendante (CEI) propose la date du 6 mars pour le renouvellement des 255 députés de l’Assemblée nationale ivoirienne. Tout en précisant que les candidats pourront déposer leurs dossiers à partir de lundi prochain et ce, jusqu’au 20 janvier.

La CEI a donc pris cette décision moins d’une semaine après le début du dialogue politique entre le gouvernement, les partis d’opposition et la société civile. Pour l’instant, rien n’indique que la date du 6 mars fasse l’unanimité au sein de l’opposition.

Parmi leurs principales conditions, les adversaires du parti présidentiel RHDP exigent la réforme de la Commission électorale, qu’ils ont toujours présenté comme un instrument du pouvoir. Ils réclament également la libération de leurs militants et figures politiques, notamment Pascal Affi N’Guessan du FPI et Maurice Kakou Guikahué du PDCI.

S’ils ont finalement accepté de participer aux négociations, les opposants ont toujours précisé que leurs revendications devaient être prise en compte par le gouvernement. Les conclusions de ces débats seront justement révélées dès ce mardi 29 décembre par le Premier ministre Hamed Bakayoko.

Joints par RFI, des sources au sein de l’opposition préfèrent attendre la déclaration du chef du gouvernement avant de valider ou de dénoncer la date proposée par la CEI. Malgré tout, le FPI tendance Laurent Gbagbo a d’ores et déjà annoncé qu’il participerait aux législatives, après dix ans de boycott.

À (ré)écouter: Assoa Adou (FPI) : «Nous irons aux élections législatives, en accord avec Laurent Gbagbo»