Côte-d’Azur : à la rencontre des producteurs de citrons

Thibault Garnier tient les secrets de la cueillette du citron de son grand-père, qui a planté ses citronniers il y a un peu plus de 20 ans à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes). Il cueille ce jour-là un citron Eureka, légèrement pointu, gorgé de soleil. "C’est vraiment un citron parfait, il a des feuilles, une belle couleur, des formes…" Après des études de commerce, il a rejoint l’entreprise familiale, qui compte cinq hectares d’arbres qui produisent toute l’année. Un fruit non traité Le père de Thibault, Henri Garnier, se charge de la préparation et de la commercialisation des fruits, qui ne sont traités ni avant, ni après récolte. La société exporte chaque année plusieurs dizaines de tonnes de citrons à Paris et en Belgique. La fille aînée s’occupe, elle, de la diversification et réfléchit à la création d’une crème de citron à partir d’une recette de sa mère. Une entreprise familiale qui a de l’avenir : 700 jeunes citronniers donneront leurs plus beaux fruits d’ici cinq ans.