Aux côtés de Tony Parker, Emmanuel Macron veut faire de la France "une Nation sportive"

·2 min de lecture

Emmanuel Macron s'est rendu dans un gymnase de Pont-Sainte-Marie (Aube), afin de faire la promotion du "Pass Sport" en ce jour de réouverture d'un certain nombre d'activités.

Les terrasses, puis les gymnases et les stades: après un café très médiatique au petit matin avec Jean Castex, Emmanuel Macron a voulu marquer le début de réouverture des activités sportives en se rendant dans l'après-midi dans un gymnase de Pont-Sainte-Marie (Aube).

Arrivé au côtés de l'ex-star du basket Tony Parker et de la footballeuse Laure Boulleau, il doit assister à une animation basket et surtout présenter le "Pass Sport", une nouvelle aide pour les jeunes sportifs.

Ce "Pass Sport", une aide de 50 euros par enfant, destiné aux familles qui perçoivent l'allocation de rentrée scolaire ou pour les enfants souffrant de handicap, aide à financer l'inscription dans un club affilié à une fédération (ou, dans les quartiers prioritaires de la ville, également à une association sportive).

Au total, 5,4 millions d'enfants seront éligibles à cette aide, qui sera disponible à la rentrée. L'exécutif table sur un taux d'utilisation de 50% environ et compte renouveler cette aide en 2022.

Après cette rencontre, il se rendra au stade municipal pour assister aux entrainements des jeunes du FC Pont Sainte Marie, une autre occasion de discuter avec des jeunes.

De retour à Paris, hasard du calendrier, il assistera mercredi soir à la finale de la Coupe de France de football au Stade de France.

Si les spectateurs pourront revenir mercredi dans les établissements sportifs extérieurs (stades) avec une jauge de 35% et jusqu'à 1.000 personnes assises, le match se jouera à huis clos, puisqu'il débutera après le couvre-feu fixé à 21H00.

Via les diverses aides Covid, l'Etat a déjà déployé 3,5 milliards d'euros pour soutenir l'écosystème sportif, selon l'Elysée et 100 millions d'euros ont été budgétés pour ce nouveau dispositif.

Ce qui(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles