A tes côtés (TF1) Didier Bourdon : "Jarry était parfois obligé de s’interrompre, tellement il était submergé par l’émotion"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Quel genre d’homme est votre personnage, Marcel ?

Didier Bourdon : Un vigneron à la personnalité forte, attaché à son terroir. Un père qui aime ses enfants, mais qui est peu enclin à le leur dire. Un genre de taiseux à la Gabin, un pudique qui a du mal à exprimer ses sentiments.

En quoi sa maladie va-t-elle le rapprocher de son fils, Anthony, incarné par Jarry ?

Les choix de vie de son fils ont pu déstabiliser cet homme au tempérament rugueux, voire cassant. Mais, face à la gravité du cancer de son père, Anthony va faire preuve d’une sensibilité et d’une force morale bien supérieure à ses frères. Ce dévouement, cet amour éperdu va toucher le coeur de Marcel et rapprocher les deux hommes.

L’histoire s’inspire de la vie de Jarry. Comment s’est passée votre collaboration avec lui ?

J’ai découvert un comédien à la sensibilité à fleur de peau. Quand nous avons tourné certaines scènes à l’hôpital, Jarry était parfois obligé de s’interrompre pour aller s’isoler durant un instant, tellement il était submergé par l’émotion.

À lire également

"Toutes les émissions se ressemblent" : Jarry répond aux critiques sur "Game of talents, ils ont tous un talent caché" Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles