«C'était un pape de qualité» : dans les églises, les fidèles français disent adieu à Benoît XVI

© SVEN HOPPE / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les chrétiens du monde entier pleurent la mort du pape émérite Benoît XVI . Depuis 24 heures, les hommes des chefs d'État se multiplient  pour dire un dernier adieu à celui qui a fermé les yeux à 95 ans. Mais dans les églises de France, les croyants souhaitent eux aussi prier une dernière fois pour celui qui fut Saint-Père pendant près de 7 ans.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

"Ça fait toujours mal (de perdre un représentant de l'Église) parce que Benoît XVI, c'était un pape de qualité, mais qui n'a pas été là longtemps", explique un retraité, venu adresser quelques mots d'adieu dans son lieu de culte.

"Il était le symbole d'une grande bonté"

"C'est le premier qui a dit 'j'arrête parce que physiquement, intellectuellement, je ne peux plus continuer", poursuit-il. "Il était le symbole d'une grande bonté, d'une ouverture au monde qui sortait un petit peu du dogme catholique", note une autre fidèle.

Mais pas question pour les croyants de France de se fondre dans la tristesse. "C'est toujours triste, une vie qui s'en va. Et en même temps, pour les catholiques, la mort, ce n'est pas la fin. Au contraire, c'est un passage. C'est triste, mais en même temps, il fait partie des personnes qui ont bien accompli leur mission sur terre et qui arrêtent d'aller à la messe le jour de leur enterrement. Il quitte une famille terrestre, mais il va retrouver une famille céleste qui est certainement très belle", conclut une fidèle, à la sortie de son...


Lire la suite sur Europe1