"C'était lui, Léotard ?" : au début du procès Balladur, premier inventaire d'une époque révolue

·1 min de lecture

Pour la première audience du procès Karachi, la défense Balladur a demandé en vain que l’enquête reprenne… Quant à François Léotard, venu sans avocat, il n’a fait aucune observation. L’ancien Premier ministre va s’expliquer ce mercredi 20 janvier.

Les deux hommes se sont installés de part et d’autre de l’allée centrale. Face aux juges, deux vieux messieurs. Deux styles opposés surtout. A droite, les cheveux blancs proprement peignés en arrière, chemise à boutons de manchette immaculée, cravate bordeaux et costume bleu nuit, Edouard Balladur, 91 ans. L’ancien Premier ministre, toujours tiré à quatre épingles et à l'allure impeccable, pose ses mains fines délicatement sur la table devant lui. Il est arrivé à petits pas, affrontant aux côtés de ses trois avocats la forêt de caméras et de flashs. Devant lui, une chemise rouge qui contient une déclaration de quatre pages qu’il compte lire à la Cour de justice. Toute l’après-midi, stylo à la main, il continuera de l’annoter et de changer des phrases, concentré. Sur la rangée de gauche, François Léotard a rejoint son banc tout seul.Un bob souple sur la tête, une veste en cuir marron et un pantalon de toile noire, il s’est faufilé incognito comme s’il était déguisé, en trompant la meute de photographes. Personne n’a reconnu l’ancien ministre de la Défense. En revanche René Galy-Dejean, l'ancien trésorier de la campagne d’Edouard Balladur, convoqué comme témoin mais pris à tort pour le second prévenu du jour, a eu droit aux...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer