"C'était désastreux" : clap de fin pour Alexandra Pizzagali à Télématin après sa chronique polémique

Télématin
Télématin

Le ciel vient de lui tomber sur la tête. Alexandra Pizzagali, comme l'a révélé Var Matin, a été évincée de France Télévisions après ses propos polémiques tenus sur le procès des attentats de Nice (survenus le 14 juillet 2016) dans sa chronique humoristique pour Télématin sur France 2. Des paroles qui avaient heurté un bon nombre d'internautes et de téléspectateurs, obligeant ainsi le groupe à s'excuser.

"La direction de France Télévisions et les équipes de Télématin regrettent qu'une chronique à vocation humoristique ait heurté à juste titre de nombreux téléspectateurs. Nous présentons nos excuses et exprimons notre solidarité avec les victimes de l'attentat de Nice et leurs proches". La chroniqueuse tentait, elle aussi, de se rattraper.

"Un choix éditorial"

"Bon allez, on a bien rigolé, mais tout va bien. Premier direct, problème de prompteur, prise au dépourvu, prostration, ce qui a engendré du retard. Et les publicités étant programmées à la minute près, elles ont été envoyées avant que j'aie pu finir ma chronique. Je l'ai donc fait juste après", écrivait-elle sur Instagram après l'incident, espérant toujours à ce moment-là avoir une seconde chance : "Zéro censure, les équipes de Télématin au top de la bienveillance. Vivement la deuxième, et à moins qu'un projo me tombe sur la gueule la semaine prochaine, a priori ça ne pourra être que mieux. Merci du...

Lire la suite


À lire aussi

Kheira Hamraoui, clap de fin à Paris ? Réunion à venir après la grosse altercation de ce week-end
Beck divorce : Clap de fin avec Marissa Ribisi, après quinze ans de mariage
Frédéric Beigbeder viré après sa chronique désastreuse ? Sa mise au point