"César et Rosalie", "Le Parrain"… Les films qui ont marqué la vie de Gérard Lanvin

·1 min de lecture

Invité samedi de Mathieu Charrier, sur Europe 1,  dans "CLAP !" le comédien Gérard Lanvin, bientôt à l'affiche du nouveau film de Christophe Barratier, "Envole moi", a évoqué les principaux films qui ont marqué sa vie. Celui qui partage l'écran avec Victor Belmondo cite notamment "Le Parrain", "César et Rosalie", et confie son aversion pour la filmographie de Godard. 

Votre premier souvenir de cinéma ?

c'est Fra Diavolo, avec Laurel et Hardy. J'ai vu ça avec mon père qui m'avait amené sur les Champs-Élysées. J'ai quelques images en tête, dont une scène où Hardy faisait un truc avec ses mains et ses doigts, et nous montrait la manière de faire bouger les doigts d'une certaine façon. Ça m'a toujours marqué et après, je ne faisais que ça avec mes mains.

>>Retrouvez les émissions de Mathieu Charrier tous les dimanches de 14h à 15h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Plus qu'un moment, c'est le fait de rentrer dans un cinéma et de voir ce couple de comiques qui m'a marqué. C'était la première fois que je voyais un film sur un écran géant. Déjà à l'époque, il y avait les cinémas de quartier, mais là, c'était aux Champs-Élysées... C'était un spectacle énorme pour moi.

Votre meilleur souvenir en salle ? 

Quand j'ai vu Le Parrain, ça m'a tué... J'ai pris une leçon. Quand j'ai vu Marlon Brando dans ce costard... J'ai kiffé. De toute façon, tous les films sur cette époque m'ont toujours marqué. 

Le film dans lequel vous aimeriez vivre ?

César et Rosalie, de Claude Saute...


Lire la suite sur Europe1