César : la diversité à l’honneur

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
Jean-Pascal Zadi a été sacré meilleur espoir masculin pour son interprétation dans le film « Tout simplement noir ».
Jean-Pascal Zadi a été sacré meilleur espoir masculin pour son interprétation dans le film « Tout simplement noir ».

Est-ce la fin de l'entre-soi et le début d'une plus grande reconnaissance de l'apport de la diversité dans le cinéma ? La question mérite d'être posée alors que la place des acteurs noirs avait été soulevée, notamment, par Aïssa Maïga, actrice française d'origine sénégalo-malienne mais aussi une des autrices de l'ouvrage Noir n'est pas mon métier. Quoi qu'il en soit, les César, dont la 46e cérémonie a eu lieu vendredi soir à l'Olympia avec un protocole sanitaire strict, sous la présidence de l'acteur franco-marocain Roschdy Zem, semblent passer à l'action.

À LIRE AUSSIDocu télé ? RMC Story : « Vous avez dit noir(e) dans le cinéma français »

Jean-Pascal Zadi et Fathia Youssouf meilleurs espoirs

Principaux acteurs de Tout simplement noir, une comédie contre les clichés racistes, et de Mignonnes de Maïmouna Doucouré, un film sur l'adolescence à Paris, entre traditions, culture parisienne et réseaux sociaux, Jean-Pascal Zadi et Fathia Youssouf ont été sacrés meilleurs espoirs.

Jean-Pascal Zadi, meilleur espoir masculin, est aussi l'auteur et réalisateur, avec John Wax, de Tout simplement noir. Cet ovni cinématographique, qui, selon lui, parle « avant tout d'humanité », a cartonné sur les écrans entre les deux confinements. « Chaque génération doit trouver sa mission, l'accomplir ou la trahir », a déclaré Jean-Pascal Zadi en recevant son prix, citant le penseur du post-colonialisme Frantz Fanon.

Fathia Youssouf, meilleur espoir féminin, couronnée à seulement 14 ans [...] Lire la suite