César 2021: Jean-Pascal Zadi rend hommage à Adama Traoré et Michel Zecler en recevant son prix

Jérôme Lachasse
·2 min de lecture
Jean-Pascal Zadi, César du meilleur espoir masculin. - Canal+
Jean-Pascal Zadi, César du meilleur espoir masculin. - Canal+

Jean-Pascal Zadi a remporté ce vendredi 12 mars lors de la 46e cérémonie des César le prix du meilleur espoir masculin pour Tout Simplement Noir, comédie à succès sortie l'été dernier qui dresse un portrait amer et satirique de la condition noire en France. Il a profité de sa présence sur scène pour évoquer l'affaire Adama Traoré, mort en 2016 après son arrestation par des gendarmes, mais aussi le cas du producteur de rap Michel Zecler, victime de violences policières en novembre.

"Il faut faire confiance au temps et il faut voir le temps en temps long. Et donc pour ça, je remercie tous ceux qui ont ouvert la brèche avant moi", a-t-il d'abord déclaré en citant l'acteur Isaach de Bankolé (César du meilleur espoir masculin en 1987 pour Black Mic-Mac), la réalisatrice Euzhan Palcy (César de la meilleure première œuvre en 1984 pour Rue Cases Nègres), Omar Sy (César du meilleur acteur en 2012 pour Intouchables) et Ladj Ly (César du meilleur réalisateur l'année dernière pour Les Misérables).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"J'ai envie de parler d'Adama Traoré, j'ai envie de parler de Michel Zecler et ce n'est pas fini...", a-t-il ajouté. "On peut se demander si notre humanité compte lorsque l'esclavage a été retenu comme crime contre l'humanité en 2001 et qu'aujourd'hui, l'espace public, certaines personnes qui ont activement participé aux crimes contre l'humanité sont glorifiées par des statues."

"Chaque génération doit trouver sa mission, l'accomplir ou la trahir", a-t-il renchéri en citant le penseur du post-colonialisme Frantz Fanon. "C'était important pour moi de parler pour 'foutre la merde'. La scène des César est l'occasion de relancer ces histoires. On veut des réponses concrètes de la part de la justice car j'ai l'impression que ça passe un peu sous les radars", a déclaré Jean-Pascal Zadi peu de temps après à l'AFP.

Le César du Meilleur espoir féminin a été décerné à Fathia Youssouf, 14 ans, pour le film Mignonnes de Maïmouna Doucouré.

Article original publié sur BFMTV.com