Cérémonies de «Charlie» : Hollande et Cazeneuve ont été zappés

Ava Djamshidi et Philippe Martinat
François Hollande et Bernard Cazeneuve à l’Elysée, le jour de la nomination de ce dernier comme Premier ministre

L’ancien président n’a pas été convié aux commémorations du 7 janvier, ni son ex-Premier ministre et ministre de l’Intérieur qui s’en offusque. Manuel Valls, lui, s’est invité tout seul !


Son absence a été très remarquée. François Hollande n’était pas présent aux cérémonies officielles de commémorations des attentats de « Charlie Hebdo » et de l’Hyper Cacher, dimanche 7 janvier. Et pour cause : l’ancien chef de l’Etat n’a pas été invité à ces cérémonies présidées par Emmanuel Macron ! « Il l’a bien relevé… Même s’il n’aurait pas pu venir », indique un proche de l’ancien chef de l’Etat.

Il n’est pas le seul à s’en être offusqué. Bernard Cazeneuve, lui non plus, n’a guère goûté d’avoir été zappé, lui qui était en première ligne au moment des attaques de janvier 2015, en tant que ministre de l’Intérieur.

Cazeneuve : « On ne m’invite pas, je n’y vais pas ! »

« On m’aurait invité, j’y serai allé », confie l’ex-Premier ministre de François Hollande au Parisien. On ne m’invite pas, je n’y vais pas. C’est comme ça. Je ne fais pas de commentaire car cela n’en mérite pas. Et derrière tout cela, il y a des tragédies. Je n’oublierai jamais ces heures… »

« Oublié » lui aussi de la liste des personnalités, celui qui était aux commandes du gouvernement lors des attentats, Manuel Valls. Mais l’actuel député de l’Essonne (apparenté LREM) a réagi autrement… Il s’est invité lui-même à la cérémonie dimanche dernier ! Simple négligence ? Mauvaise manière ?

Pour en savoir plus, il faut regarder qui a envoyé (ou pas) les cartons. Autrement dit : qui a omis d’inviter le trio de l’exécutif, qui était présent lors des commémorations, le 13 novembre dernier, des attaques terroristes au Bataclan et dans les rues de la capitale ?

Contactés jeudi, la mairie de Paris et l’Elysée se renvoient la balle. Dans la note d’information envoyée aux rédactions le 5 janvier, il est indiqué que ces hommages étaient organisés par la mairie de Paris. Mais l’usage veut que les événements auxquels participe le (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Oui, il y a une vie après la politique
Thierry Mandon, ex-ministre devenu patron de presse : «Je m'appartiens à nouveau»
Reconversion : les cours de rock de Jean-Paul Huchon
Loi Asile et Immigration : ce projet qui empoisonne la majorité
Nathalie Kosciusko-Morizet s'apprête à se reconvertir dans le privé

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages