Cérémonie des "pics d'or": des dispositifs anti-SDF épinglés à Calais et Lille

1 / 2

Cérémonie des "pics d'or": des dispositifs anti-SDF épinglés à Calais et Lille

Calais et Lille figurent cette année parmi les nommés de la peu prestigieuse cérémonie des "pics d'or", organisée depuis 2019 par la fondation Abbé-Pierre.

L'événement, vise à dénoncer les dispositifs anti-SDF, du mobilier urbain privé ou public jusqu'à des mesures administratives comme des arrêtés anti-mendicités empêchant intentionnellement ou non l'installation des personnes sans-abri.

Calais et ses mesures anti-migrants

La ville de Calais est nommée dans la catégorie "Bouge de là", pour le prix "anti-précaires". La fondation Abbé-Pierre a ici choisi d'attirer l'attention sur l'arrêté pris le 18 octobre dernier, interdisant la distribution de repas destinés aux migrants dans le centre-ville. Une disposition dénoncée par de nombreuses associations d'aide aux réfugiés de la ville.

"Le but pour la mairie, c'est de les faire fuir, qu'il n'y ait plus de migrants à Calais", déplore une bénévole au micro de BFM Grand Littoral. Mais ça fait 20 ans que le problème existe. Il faudrait peut-être se rendre à l'évidence et essayer de trouver une solution."

Le tribunal de Lille avait par la suite statué que la mairie de Calais n'était pas compétente pour prendre ce type d'arrêté, rappelle France 3 Hauts-de-France.

Dispositifs "indignes"

A Lille, c'est une grille installée à l'entrée à l'entrée d'un immeuble pour empêcher une personne à la rue de s'y allonger qui est nommée dans la catégorie "ni vu ni connu", en...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi