Cérémonie, fanfare, Harry… Comment vont se dérouler les funérailles du prince Philip ?

·1 min de lecture

Ce samedi ne sera pas un jour comme les autres pour la monarchie britannique. Huit jours après le décès du prince Philip, à l'âge de 99 ans, ses funérailles ont lieu dans un Royaume-Uni qui ne pourra pas commémorer la mémoire de l'époux de la souveraine Elisabeth II comme le voudrait le protocole, crise sanitaire oblige. Mais malgré le Covid-19 et les restrictions qui continuent de s'appliquer, une cérémonie aura malgré tout lieu au château de Windsor, dans l'enceinte de ce domaine royal situé à l'Ouest de Londres.

Lors d'une cérémonie retransmise à la télévision, la famille royale dira adieu à celui qui, né prince de Grèce et du Danemark à Corfou, a montré un soutien sans faille à la monarchie britannique depuis son mariage, il y a 73 ans, avec celle qu'il surnommait "Lilibeth" et qui allait devenir en 1952 Elisabeth II.

Son passé militaire honoré

En raison des règles sanitaires liées au coronavirus, les funérailles se feront dans une relative simplicité pour rendre hommage à un homme qui appréciait peu les lourdeurs du protocole. Elle reflètera le passé militaire que portait fièrement le prince consort après avoir combattu dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La cérémonie sera d'une "précision militaire et constituera surtout la célébration d'une vie bien vécue", a indiqué le général Nick Carter, chef des forces armées, sur la BBC. "Elle montrera également à quel point les forces armées l'aimaient et le respectaient". La Royal Navy, la Royal Air Force et l'...


Lire la suite sur Europe1