Cérémonie d'investiture d'Emmanuel Macron: tous les détails avant samedi

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Emmanuel Macron sera officiellement investi président de la République samedi 7 mai 2022 (Photo: CAROLINE BLUMBERG via AFP)
Emmanuel Macron sera officiellement investi président de la République samedi 7 mai 2022 (Photo: CAROLINE BLUMBERG via AFP)

Emmanuel Macron sera officiellement investi président de la République samedi 7 mai 2022 (Photo: CAROLINE BLUMBERG via AFP)

POLITIQUE - Surtout, ne dites pas “cérémonie de réinvestiture”. Cela n’est pas prévu par le protocole. “C’est une cérémonie d’investiture”, a tenu à préciser l’Élysée devant la presse ce jeudi 5 mai, deux jours avant la date arrêtée pour ce rite républicain, samedi 7 mai.

Comme pour ses prédécesseurs réélus, François Mitterrand et Jacques Chirac, il n’y aura pas de remontée des Champs-Élysées, déjà effectuée en 2017. Le président et ses 450 invités - en plus de sa famille - resteront dans l’enceinte du palais de l’Élysée.

La cérémonie commencera à 11 heures pour durer “environ une heure, une heure et demie” ont précisé ses conseillers. “Cette cérémonie est ritualisée par des étapes immuables, mais peut être susceptible de se voir ajouter des éléments en fonction du contexte et de ce que souhaite le président de la République”, a expliqué l’Élysée.

Concerto pour hautbois de Haendel

C’est exactement ce qui se passera samedi avec l’arrivée du président dans la salle des fêtes du palais présidentiel. Il sera accueilli au son du premier mouvement de concerto pour hautbois de Haendel, joué par un orchestre de chambre dans le jardin d’hiver. Le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, procèdera ensuite à la proclamation officielle des résultats du scrutin et on présentera au président réélu le collier de grand maître de la Légion d’honneur.

Emmanuel Macron prononcera ensuite une courte allocution qui n’est pas encore achevée à l’heure où nous écrivons ces lignes. “Ce ne sera pas un discours de politique générale, réservée au gouvernement, mais plutôt avec l’idée du sens de son élection et de ce qu’il entend faire en fonction des raisons de cette élection”, précise-t-on au Château.

21 coups de canon tirés des Invalides

Ensuite, le chef de l’État se rendra dans les jardins de l’Élysée et les traditionnels 21 coups de canon, issus de la tradition militaire, seront tirés depuis les Invalides. La Marseillaise sera jouée une fois que les honneurs militaires auront été rendus au chef des Armées. Voilà pour les immuables. Reste ce que le président a tenu à ajouter.

En raison du contexte de guerre en Europe et des opérations extérieures de la France qui ont été menées lors de son précédent quinquennat, l’accent sera particulièrement mis sur les corps de l’armée. Environ 170 militaires issus des armées de Terre, de la Marine et de l’Air seront présents.

Le chef de l’État passera en revue les troupes réunies dans le jardin de l’Élysée. Au son du bagad de Lann-Bihoué, “entre terre et mer”, choisi par Emmanuel Macron, en référence à l’hommage républicain tenu en 2019 pour les deux soldats français morts dans l’opération de sauvetage de quatre otages au Burkina Faso. Le chef des armées passera en revue la garde républicaine, une section de l’armée de Terre, une partie de la Légion étrangère, un détachement de la Marine et des forces spéciales engagées dans la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Représentants militaires de la dissuasion nucléaire

Point non négligeable, plusieurs militaires engagés dans les forces de dissuasion nucléaire de la Marine et de l’armée de l’Air seront présents, alors que la Russie a plusieurs fois menacé d’une attaque nucléaire depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine.

Parmi les invités, les anciens chefs d’État Nicolas Sarkozy et François Hollande, l’ancien Premier ministre Édouard Philippe, le gouvernement ainsi que des élus, des personnels de santé, des sportifs, des représentants de la jeunesse et les syndicats et représentants patronaux.

Le président de la République sera entouré de tous les corps constitués comme les représentants de la Cour de cassation, du Conseil d’État, du Conseil constitutionnel ou des autorités culturelles comme l’Institut de France.

À voir également sur Le HuffPost: “La République En Marche” change de nom et devient “Renaissance”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles