Céréales ukrainiennes : l'ONU optimiste vis-à-vis des négociations russo-ukrainiennes

Les négociations entre Russes et Ukrainiens sur les exportations de céréales ont fait des "progrès réellement substantiels".

C'est l'analyse du secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres à l'issue de pourparlers qui se sont tenus ce mercredi à Istanbul.

António Guterres, secrétaire général de l'ONU : "Aujourd'hui, à Istanbul, nous avons assisté à une étape cruciale, un pas en avant pour garantir la sécurité des exportations de produits alimentaires ukrainiens par la mer Noire. Dans un monde assombri par la crise mondiale, nous avons enfin aujourd'hui une lueur d'espoir."

Ces négociations sous l'égide de l'ONU doivent se poursuivre la semaine prochaine.

António Guterres, secrétaire général de l'ONU : "Des travaux techniques supplémentaires seront maintenant nécessaires pour concrétiser ces progrès, mais la dynamique est claire. Au final, l'objectif de toutes les parties n'est pas seulement un accord entre la Fédération de Russie et l'Ukraine. Mais un accord pour le monde entier."

L'accord vise à débloquer et faire sortir par la mer Noire 20 millions de tonnes de céréales entassées dans des silos en Ukraine et, en même temps, à faciliter les exportations de grains et d'engrais russes.

Les exportations pourraient être réalisées par des couloirs maritimes sécurisés.

Moscou assure que les sanctions occidentales sont à l'origine du blocage, Washington dément et assure que les mesures ne visent pas la nourriture.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles