Céline Dion "triste et robotique" ? Sa dernière apparition vidéo décryptée, sa santé mise en question...

Les rumeurs repartent de plus belle. Alors que Céline Dion a annoncé en octobre 2021 souffrir de spasmes musculaires sévères, l'empêchant de remonter sur scène à Las Vegas, depuis c'est l'inquiétude qui domine chez ses fans. Et pour cause : elle a dans la foulée renoncer au reste de la tournée Courage World Tour, prévue à partir de mai 2022, pour le moment reprogrammée. De quoi laisser croire qu'elle souffrirait de quelque chose de plus grave...

Le 29 avril, Céline Dion a donc posté une vidéo dans laquelle elle a fait le point sur sa santé, l'air dépité mais apparaissant toutefois plus en forme que sur les photos volées d'elle la montrant les cheveux gris et avec une petite mine, en janvier dernier. "Je me sens quand même un peu mieux... mais j'ai toujours des spasmes musculaires... Je me dois d'être en pleine forme, en pleine santé pour que je puisse donner 100 % de moi-même sur la scène car c'est ce que vous méritez (...) Mes médecins me suivent, je reçois des traitements mais la récupération prend beaucoup de plus que je ne le pensais", dit-elle à son public. Mais d'où viennent ces spasmes si difficiles à traiter ? Combien de temps vont-ils durer ? Sur ses terres natales, on commence à douter de la version officielle donnée par l'interprète de My Heart Will Go On.

Comme le rapporte Gala (dans les kiosques le 5 mai 2022), la chroniqueuse québécoise Sophie Durocher, figure...

Lire la suite


À lire aussi

Laure Manaudou et Jérémy Frérot parents : tendre apparition de leur petit dernier en vidéo à la maison
Diam's : Sa dernière apparition surprise avec son mari, en plein Ramadan
Caroline Receveur fond en larmes : étonnante vidéo et tristes confidences filmées à l'autre bout du monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles