Céline Dion : ces subterfuges qu’elle a mis en place pour cacher sa maladie

Show must go on. Mais à quel prix ? C’est une question qui a longtemps hanté Céline Dion. En 2022, la chanteuse de 56 ans était enfin diagnostiquée. Les médecins posaient un nom sur ce mal qui la ronge depuis des années : le syndrome de la personne raide. Une maladie rare pour laquelle il n’existe pas de traitement miracle et dont les premiers symptômes étaient apparus 17 ans plus tôt. C’est sa voix qui a été la première touchée. "Un matin, je me suis réveillée et après le petit-déjeuner, ma voix était plus aiguë", se remémore-t-elle dans le documentaire Je suis : Céline Dion, disponible sur Prime Video depuis ce mardi 25 juin. "Ça m’avait fait flipper", avoue-t-elle. Et pour cause, quand un chanteur est fatigué et de surcroît au lendemain d’un spectacle, sa voix est au contraire plus basse.   La maladie dont souffre Céline Dion lui provoque de violentes crises de spasmes dans tout le corps. Ses cordes vocales ne sont pas épargnées. "L’an dernier, j’en étais arrivée à un point où je ne pouvais plus marcher. Je perdais souvent l’équilibre. J’avais du mal à marcher. J’avais très mal", explique-t-elle. Le plus dur pour elle est sans doute d’avoir perdu la voix qui a fait d’elle une star planétaire. "Je n’ai toujours pas retrouvé ma voix", déplore-t-elle en pleurs. Faire les balances ou même s’échauffer est devenu un supplice pour Céline Dion. Et "si on ne s’échauffe pas assez, on risque de se blesser", (...)

Lire la suite sur Closer

Il part plusieurs mois en voyage et n'en croit pas ses yeux en voyant ce qu'est devenue sa maison à son retour
Est-ce que le riz est paléo ?
Harry et Charles III : leur rupture se résume à un problème majeur
Disparition de Jay Slater à Tenerife : ces étranges et odieux messages reçus par la mère du jeune homme
Régime : ce sandwich à bannir absolument à la boulangerie