Céline Dion à l’affiche d’un film romantique en 2023

Sam Heughan et Céline Dion dans un extrait du film « Love Again », au cinéma le 12 mai 2023.
Instagram Céline Dion Sam Heughan et Céline Dion dans un extrait du film « Love Again », au cinéma le 12 mai 2023.

CULTURE - Un retour inespéré. La star internationale Céline Dion a annoncé mercredi 3 novembre qu’elle sera à l’affiche de la comédie romantique intitulée Love again, qui paraîtra au cinéma en 2023 et dans laquelle elle jouera son propre rôle.

« On se voit au cinéma ! » a écrit la québecoise sur les réseaux sociaux, en précisant qu’elle jouera aux côtés de la star du cinéma indien de Bollywood Priyanka Chopra Jonas et de l’acteur écossais Sam Heughan, connu pour son rôle dans la série dramatique « Outlander ». C’est le premier gros rôle de Céline Dion au cinéma.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

La chanteuse a également indiqué qu’elle dévoilera de nouvelles chansons pour ce film produit par Sony qui sortira sur grand écran le 12 mai. Les deux co-acteurs ont également fait l’annonce sur leurs réseaux sociaux.

Sa tournée reportée à 2023 pour raison de santé

Le film réalisé par Jim Strouse (The incredible Jessica James) raconte l’histoire d’une jeune femme qui continue, après le décès de son fiancé, de lui envoyer des SMS. Une idylle naît alors avec le nouveau titulaire du numéro de téléphone, un journaliste, grâce à Céline Dion dont il doit rédiger le portrait. Le scénario est adapté du film allemand SMS für Dich, basé sur le roman de Sofie Cramer.

En avril, la vedette de 54 ans avait reporté à 2023 tous les concerts de sa tournée « Courage World Tour » prévus en Europe cette année, en raison de problèmes de santé persistants.

Ces dernières années, la star canadienne a été contrainte d’annuler et de reporter de nombreuses représentations pour des raisons médicales et à cause de la pandémie.

À voir également aussi sur le Huffpost :

Lire aussi