Célin Dion mise en danger par un abus de Valium : « J'aurais pu me coucher et arrêter de respirer »

La sortie d'un film documentaire en son nom est une étape cruciale dans la carrière d'un artiste. Le 25 juin 2024, avec « I Am: Céline Dion », la chanteuse va franchir ce pas. Réalisé par Irene Taylor, ce documentaire musical nominé aux Oscars se concentre sur le combat mené par l'artiste face à la maladie qui menace sa vie depuis plus de dix-sept années.

En couverture de « People » cette semaine, Céline Dion s'est confiée au magazine américain, revenant sur son combat quotidien. Diagnostiquée du « syndrome de la personne raide » seulement en 2022, elle a observé pendant de longues années des symptômes progressifs inexpliqués.

Image

Céline Dion dans le documentaire "I Am: Céline Dion" en ligne sur Prime Video le 25 juin 2024. © JLPPA / Bestimage / JLPPA / Bestimage

Dans les colonnes du magazine, ce mardi 11 juin, Céline Dion a parlé des spasmes musculaires qui ont failli lui coûter la vie. Après de multiples essais de traitements, le sujet du « Valium » est arrivé sur la table. Ce relaxant musculaire, la chanteuse va en prendre beaucoup : « Nous avons commencé par deux milligrammes pour voir si cela pouvait aider, puis 2,5, puis 3, puis 15 et 50... »

Guérir et avancer pour ses fans

Face à cette prise à haute dose, les dangers n'ont pas tardé à se faire sentir : « Cela aurait pu être fatal. Je n'ai pas remis en question le niveau parce que je ne connais pas la médecine. Je pensais que ça allait aller....


Lire la suite sur ParisMatch