Célibat, ordination des femmes... Les catholiques espagnols veulent discuter de l'avenir de la prêtrise

Célibat, ordination des femmes... Les catholiques espagnols veulent discuter de l'avenir de la prêtrise

Plusieurs questions sur ce sujet devraient être soumises au Vatican l'année prochaine.

Les catholiques espagnols souhaitent que Rome envisage des discussions sur l'avenir de la prêtrise, y compris la question du célibat, l'ordination des femmes et des hommes mariés, selon un document publié samedi. Ce texte a été dévoilé par la Conférence épiscopale, qui regroupe les principaux évêques espagnols, lors d'une réunion de 600 personnes à Madrid.

Il a été élaboré après la consultation de plus de 215.000 personnes, principalement des laïcs mais aussi des prêtres et des évêques. Les propositions seront rassemblées dans un document qui sera présenté à l'assemblée des évêques en synode l'année prochaine au Vatican.

"Repenser le rôle des femmes"

Ils y soulignent "la nécessité d'étudier en détail la question du célibat des prêtres et de l'ordination des personnes mariées. La question de l'ordination des femmes s'est également posée", indique le document, tout en précisant que ces questions n'ont été soulevées que dans certains diocèses.

Il souligne également la nécessité de "repenser le rôle des femmes dans l'Église" pour leur donner "un plus grand leadership et une plus grande responsabilité". Il y a également "un besoin d'une plus grande attention" pour les personnes divorcées ou remariées ou ayant une orientation sexuelle alternative.

Ce document a été dévoilé quelques mois seulement après que les législateurs ont approuvé la première enquête officielle en Espagne sur les abus sexuels commis sur des enfants au sein de l'Église catholique, par le biais d'un comité d'experts indépendants.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - François Devaux - Abus sexuels dans l’Église : "J’avais 10 ans. Je l’ai tout de suite dit à mes parents. Un enfant, à 10 ans, il n’est pas sexualisé, il ne sait pas de quoi on parle. Mais j’ai compris que quelque chose d’anormal se passait"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles