Une célèbre maman d'une émission convertie à l'islam : elle s'explique après une remarque déplacée

Grande nouvelle pour une participante d'une émission suivie ! Elle qui avait disparu un temps fait son retour. Et c'est sur TikTok qu'elle a choisi de partager sa toute nouvelle vie. Il s'agit d'Hélène, révélée dans l'émission Les Mamans, diffusée sur 6ter. Avec son amoureux Tony, elle a eu deux filles prénommées Lyna et Naya. Avec sa petite famille, elle partageait alors son quotidien, un peu comme à l'image des stars de Familles nombreuses, la vie en XXL (TF1) ou encore Mamans & célèbres (TFX). Aujourd'hui, elle se dévoile sous un tout autre jour !

"Je suis de retour mes copines et légèrement différente", lance-t-elle sur TikTok en légende d'une vidéo où elle apparaît avec un voile islamique sur les cheveux. Un virage à 180 degrés pour Hélène qui a largement été bien accueilli par les internautes. Toutefois, l'un d'entre eux a estimé qu'elle se couvre la tête par "effet de mode". "Je crois que l'on n'a pas la même définition de la mode. Pour moi, c'est mettre des crop top, des jolis petites hauts, des jolies petites robes... Choses que je ne peux plus faire", lance-t-elle. Et de s''expliquer un peu plus dans les commentaires : "Chaud de devoir se restreindre autant juste pour une mode. Respecter les obligations, ne plus écouter de musique, ne plus s'habiller comme on aime, prier, jeûner un mois entier, avoir peur de se prendre la foudre de sa famille et j'en...

Lire la suite


À lire aussi

Hillary (Mamans & Célèbres) très affaiblie après son malaise, les résultats de sa prise de sang sont inquiétants
Hillary (Mamans & Célèbres) aux urgences après avoir perdu connaissance : "Ma femme était par terre"
Mamans & célèbres : "J'ai perdu connaissance", une candidate hospitalisée après un accident

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles