Le célèbre bébé nu de la pochette d’album de Nirvana réclame une fortune, 30 ans après

·1 min de lecture

Le petit bébé, désormais grand, contre-attaque. Comme le rapporte Variety, Spencer Elden, alors bambin en 1991 lors de la sortie de l'album "Nevermind" de Nirvana, réclame une fortune pour l'utilisation de son image. Il a en effet déposé une plainte mardi 24 août à Los Angeles, estimant que ses parties génitales ont été exposées des années, ce qui lui aurait causé "une vie de souffrance" par la suite. Selon lui, le groupe, ainsi que des maisons de disque, ont enfreint les lois en matière de pédopornographie. Son avocat, Robert Y. Lewis, ajoute même que cette image fait apparaître le bébé "comme un travailleur du sexe".

Dans la plainte, son avocat juge que les accusés ont sciemment "mis en avant la pornographie juvénile" et ont tiré profit de son image, alors que le nom de Spencer Elden et son image ont été vendus dans le monde "comme un élément essentiel d'un plan de promotion". Ils auraient aussi "sciemment reçu de l'argent en retour". Selon l'accusation, ils "n'auraient pas pris de mesures pour protéger Spencer Elden et empêcher le trafic de son image ainsi que l'exploitation sexuelle de celle-ci".

>> A lire aussi - Contre la pédopornographie, Apple veut montrer patte blanche

Aujourd'hui âgé de 30 ans, il demande pas moins de 150.000 dollars (128.000 euros) à chacune des parties, soit tous les membres du groupe encore vivants comme Dave Grohl et Krist Novoselic, mais aussi Courtney Love, exécutrice testamentaire de Kurt Cobain, Guy Oseary et Heather Parry, qui gèrent la succession (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La justice européenne rejette la requête des pompiers français contre l'obligation vaccinale
Les Etats-Unis renforcent leur pression pour que la Chine libère la mer méridionale
Pass sanitaire : les grands centres commerciaux de ce département ne seront plus obligés de l’exiger
Covid-19 : la Martinique prolonge le confinement et le couvre-feu
La Banque mondiale bloque ses financements à l'Afghanistan, 20 projets en stand-by

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles