Cédric Villani, le "Lady Gaga des maths" : cette drôle de comparaison

Alors que l'ex-star des mathématiques a échoué à passer le premier tour des municipales à Paris, Cédric Villani n'en est pas pour autant désabusé (il se maintient seul contre tous pour tenter de remporter la mairie du 14e arrondissement), et certaines voix le voient même intégrer le futur gouvernement macroniste alors qu'un remaniement semble inévitable début juillet.

Affublé de l'étiquette de "Lady Gaga des maths" dans les colonnes du Monde ce lundi 22 juin, pour son côté décalé et exubérant, Cédric Villani ne se voit pas faire marche arrière malgré son échec dans la capitale et compte bien poursuivre une carrière en politique. Son récent souhait de remplacer Agnès Buzyn au second tour des municipales pour défendre LREM (en vain), puis sa tentative de s'acoquiner avec Anne Hidalgo pour soutirer quelques sièges à la mairie de Paris (en vain également) vont dans ce sens, et le "Lady Gaga des maths" semble avoir plusieurs autres cartes dans sa manche pour poursuivre dans la voie qu'il a choisie. Mais d'où lui vient cet étrange surnom ?

Un sobriquet qui prête à sourire mais qui ne date pas d'aujourd'hui, puisqu'il y a un an, sur France Inter, il était déjà considéré ainsi, et même bien plus tôt, puisque son origine remonte à une dizaine d'années, au tout début de sa médiatisation.

C'était en effet au lendemain de son obtention de la prestigieuse médaille Fields en 2010 (équivalent du prix Nobel de mathématiques), que le scientifique de haut vol s'était surnommé lui-même ainsi dans les

Retrouvez cet article sur GALA

La danse de Patrick Balkany détournée en mode Joker : les internautes hilares
“Mallorca” : qui est Elen Rhys, la star de la nouvelle série de France 2 ?
Harry et William en guerre ? Ce nouveau brûlot qui risque d’attiser leur antagonisme
Meghan Markle "dominante" : comment elle a charmé Elizabeth II
Richard Gere : qui est sa femme Alejandra Silva, de 34 ans sa cadette ?