Cédric Jubillar : dans le secret de son audience de remise en liberté, en présence du frère de Delphine

·1 min de lecture

L'affaire Jubillar continue. C'est ce mardi 14 septembre qu'une nouvelle audience est consacrée à Cédric Jubillar devant la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Toulouse. Comme le souligne La Dépêche, ce dernier tient à contester la décision du juge des libertés et de la détention qui lui a refusé la remise en liberté le 2 septembre dernier. Lors de cette audience, les avocats de Cédric Jubillar sont présents mais ce n'est pas tout. Sébastien Aussaguel, le frère de Delphine Jubillar qui a disparu le 15 décembre 2020, était également sur place aux côtés de ses avocats, Mes Nakache-Haarfi et De Caunes. Ils ont tenu à rappeler quelques-unes des raisons pour lesquelles, selon eux, Cédric Jubillar doit rester en prison.

"Il y a eu un crime et la justice doit prendre les dispositions qui s'imposent. Il y a beaucoup de souffrances". Malgré les dires des avocats de Cédric Jubillar, il semble en effet impossible pour son frère que l'infirmière tarnaise ait pu partir en abandonnant ses enfants. Pourtant Me Emmanuelle Franck, une des avocates de l'accusé, n'en démord pas, comme le rapporte toujours La Dépêche. "(...) La lourde machine judiciaire [qui] s'est emballée depuis le mois de juin. Nous n'avons jamais retrouvé Delphine et la maison familiale ne recèle aucune scène de crime. Les analyses établies n'en révèlent aucune".

La chambre d'instruction donnera sa décision le 21 septembre

Cédric Jubillar continuera de dormir en prison avant que (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Cédric Jubillar : la date la plus importante de son calendrier judiciaire fixée au 15 octobre
Sortie de route fatale : une mère de famille impliquée dans un terrible accident avec ses quatre enfants à bord
Libération potentielle de Cédric Jubillar : une décision sera rendue le 21 septembre
Fuite ou simple oubli ? Deux ambulanciers activement recherchés après leur sortie précipitée d'un hôpital
Folle course-poursuite avec la police ! Un ado se fait tirer dessus sept fois

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles