Cédric Jubillar reste en prison : pourquoi sa 2ème demande de remise en liberté a été rejetée

·1 min de lecture

Cédric Jubillar reste en prison. L'époux de Delphine Jubillar, l'infirmière de 33 ans disparue en décembre dernier, avait été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint en juin dernier et incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses, en Haute-Garonne. Depuis le début de l'affaire, le principal suspect clame son innocence et nie toute implication dans la disparition de sa femme. Pointant du doigt la vacuité du dossier, ses avocats ont déposé deux demandes de remise en liberté. Une première, rejetée en juin dernier, et une nouvelle déposée en août, et à nouveau rejetée par le juge des libertés et de la détention ce mercredi 1er septembre comme le rapportent nos confrères du Point.

Plusieurs éléments ont motivé ce choix. Le juge a souligné un risque de trouble à l’ordre public si Cédric Jubillar sortait de prison. Il en a profité pour expliquer que son maintien en détention pouvait permettre de "le protéger". Le magistrat a également expliqué "l’importance de protéger les preuves et indices" alors que le corps de Delphine Jubillar n'a pas été retrouvé. Il a enfin aussi évoqué le cas de Louis, le fils du couple Jubillar, qui doit être à nouveau entendu par les enquêteurs, soulignant que son témoignage ne devait pas être influencé.

Des motivations incomprises par les avocats de Cédric Jubillar. "Ces motifs sont évoqués de façon très générale, ce sont des critères tiroirs, qui partent du pré supposé qu’il serait coupable, ce qui est tout à fait discutable" s'est agacée maître Emmanuelle (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Yves Calvi cash : « Ma carrière s’est faite au détriment de ma famille et de mes amis »
PHOTO - Tatiana Silva complice avec Evelyne Dhéliat qui ne cesse de l'inspirer
Nicole Coste, ex d’Albert de Monaco, méprisée par le prince Rainier :"Tout cela n’était que malchance"
Adriana Karembeu dans Plus belle la vie : sa vie de couple déjà impactée par la série
"Elle s’est fait retourner le cerveau" : la mère de Cédric Jubillar facilement manipulable ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles