Cédric Jubillar : son look remarqué lors de l'audience

·1 min de lecture

Cédric Jubillar a été placé en détention le 18 juin dernier, après sa mise en examen pour "homicide volontaire sur conjoint", six mois après la disparition de sa femme Delphine. L'homme pense que l'infirmière est toujours vivante et qu'elle fait sa vie en Espagne, c'est la raison pour laquelle il a demandé sa remise en liberté. Toutefois, la chambre de l’instruction de la cour d'appel de Toulouse a rejeté sa demande.

Cédric Jubillar était bien présent pour demander sa libération, extrait pour l'occasion de la maison d’arrêt de Seysses. Et son attitude a fait grandement parler. En effet, le père de Louis et Eliyah portait "une chemise blanche trop grande pour lui", comme le note Le Monde. Et que La Dépêche n'ajoute qu'il avait "le crâne fraîchement rasé". Un look qui a surpris l'assistance.

Les avocats de Cédric Jubillar veulent attirer l'attention sur la présomption d'innocence. "Nous allons le défendre par tous les moyens et cela passe d’abord par le rétablissement d’un équilibre rompu par le procureur de la République, le droit à un procès équitable et par la volonté d’assurer une présomption d’innocence", ont annoncé ses trois conseils. Ces derniers ont été médusés que le parquet demande le huis clos pour la demande de remise en liberté, alors que quelques jours plus tôt, le procureur de la République avait organisé une conférence de presse. Pour l'heure, Cédric Jubillar restant en prison, ses avocats vont devoir choisir un nouvel axe pour demander sa liberté.

Lire la suite sur le site de GALA

Laëtitia Milot jalousée dans le showbiz : "C’est un milieu de requins"
Cannes 2021 - Léa Seydoux : ses rares confidences sur son fils de 4 ans
Délit de faciès ? Deux stars américaines arrêtées à Paris
Marion Rousse et son bébé Nino d’1 mois : comment elle s’organise sur le Tour de France
Elodie Gossuin, "la honte de la France" : elle répond aux attaques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles