Cédric Jubillar : son avocate dénonce "un dossier complètement vide"

·1 min de lecture

Cédric Jubillar va-t-il sortir de prison ? En tout cas, mercredi 25 août, ses avocats vont déposer une nouvelle demande de remise en liberté de leur client, incarcéré à la maison d'arrêt de Seysses en Haute-Garonne depuis le 18 juin dernier. Il est soupçonné du meurtre de son épouse, portée disparue, Delphine Jubillar. Sur BFM TV, ce mardi 24 août, Me Emmanuelle Franck, a justifié leur demande : "C'est un dossier complètement vide. Chaque jour qui passe est un jour de détention de trop pour Cédric Jubillar", a-t-elle notamment déclaré.

"Nous pensions et nous avions laissé la justice convoquer Cédric Jubillar. Il était normal que les juges d'instructions veuillent l'interroger. Voyant que cette convocation n'arrivait pas et qu'elle n'était pas prévue avant le mois d'octobre prochain, il nous semble important de clamer avec lui son innocence", a également ajouté Emmanuelle Franck sur BFM TV. Dans leur demande, les avocats de Cédric Jubillar s'appuient également sur des éléments matériels présentés comme étant à charge par l’accusation mais qui n’étaient pas mentionnés ou alors atténués dans un premier arrêt rendu par la chambre de l’instruction, selon Le Parisien. Le nombre de pas de Cédric Jubillar présenté par son podomètre ainsi que les "cris stridents" entendus par deux voisins font notamment partie de ces éléments évoqués par la défense.

Déposé le 23 juin, le premier appel avait été retoqué par la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Toulouse qui avait acté le maintien (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"C'est dur" : Jesta Hillmann partage son désarroi sur les réseaux sociaux
Jean-Michel Jarre : quelles sont ses relations avec son ex Charlotte Rampling ?
Melania Trump accusée de renier ses origines : un documentaire jette un pavé dans la mare
Camilla Parker-Bowles : son neveu met le prince Charles dans l'embarras !
"Elle me cache des choses" : quand Cédric Jubillar soupçonnait Delphine d'avoir un amant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles