Cédric Jubillar accro à la drogue ? "Il fumait entre 2 et 3 pétards par jour"

·1 min de lecture

Voilà plus de six mois que Delphine Jubillar a disparu, et depuis quelques jours, l'enquête semble prendre un sacré tournant. Le mari de l'infirmière, Cédric Jubillar, a été placé en garde à vue, puis mis en examen et placé en détention provisoire. Et tandis que Le Parisien relate une perquisition "fructueuse" au sein de la maison familiale, Ouest France s'est fait l'écho de détails sur les habitudes du principal suspect qui compte faire appel de son placement en détention provisoire.

Maître Jean-Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar, a accordé une longue interview à nos confrères, évoquant donc la consommation de cannabis de son client, qui a largement été relayée dans les médias. "Sa consommation de drogues a été opportunément surestimée," a-t-il estimé. Et de regretter : "C’est toujours mieux si l’on a affaire à un dangereux toxicomane." D'après son Conseil, le père de Louis et Elyah avait réduit sa consommation de drogue grâce à la CBD. "Il fumait en réalité entre deux et trois pétards par jour. Alors, oui ça a un impact sur le budget, de l’ordre de 180 € par mois environ," a admis Jean-Baptiste Alary. Puis de s'interroger : "Mais pour ce qui est de l’impact sur son état psychique, je ne suis pas en mesure de l’évaluer."

Séverine L., qui est la nouvelle petite-amie de Cédric Jubillar depuis deux mois, confirmait dans Le Parisien, ce samedi 19 juin, qu'il consommait très régulièrement des stupéfiants. "Son truc, c'était le cannabis, l'herbe et le CBD. Mais jamais les drogues (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Familles nombreuses, la vie en XXL - Alex Dol "goujat" ? Son comportement choque
VIDEO - "Ce n'est pas moi !" : Karin Viard provoque le malaise dans C à vous
PHOTO - Laeticia Hallyday et Emmanuel-Philibert de Savoie : tendresse et mots doux
Le dernier combat d’Axel Kahn : « la maîtrise de la douleur chez les autres et chez moi »
Meghan Markle acculée : une dizaine d'anciens collaborateurs prêts à témoigner contre elle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles