Cécilia Attias furieuse contre Nicolas Sarkozy

Il n’avait sans doute pas besoin de ça à vingt jours du premier tour de l’élection présidentielle, mais voilà que Cécilia Attias hante de nouveau Nicolas Sarkozy.

Le 6 mai 2007, le soir de sa victoire à la présidence de la République, Cécilia quittait Nicolas Sarkozy. « Ce qui aurait dû être le couronnement de ma vie professionnelle… Je dois dire qu’une partie de ma tête était consacrée à d’autres problèmes », expliquait le chef de l’État, candidat à sa propre succession, le 6 mars dernier sur le plateau de Des paroles et des actes sur France 2. Interrogé sur le Fouquet’s et l’endroit où il pourrait fêter une éventuelle victoire, il a eu ces mots très durs envers son ex-femme : « Si victoire il y a, cette fois-ci, j’ai une famille. Une famille solide. Et je sais où je pourrais la fêter cette victoire : avec ceux que j’aime. Avec ma femme et mes enfants et puis peut-être quelques amis. J’aurais pas besoin d’être hébergé ailleurs. » Le lendemain de cette interview, paraissait en librairie le livre de Catherine Nay, L’impétueux. Un bouquin très à charge contre l’éphémère première dame et qui revient sur tout le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Jeudi dernier, le publicitaire Richard Attias a longuement pris la défense de son épouse sur France Inter, relevant tour à tour les erreurs dans le livre de la journaliste politique. Mais Cécilia est tellement blessée par toutes ces attaques qu’elle refuserait désormais de prendre son ex au téléphone, révèle Le Journal du Dimanche : « Cela risque de durer ! Elle n’a pas supporté la phrase de Nicolas, “Maintenant j’ai une famille”, ni toutes les attaques dirigées contre elle dans le livre de Catherine Nay. » De là à ce qu’elle le sanctionne aussi dans l’isoloir…

Retrouvez cet article sur voici.fr


Cécilia Attias : son mari répond pour elle aux critiques
VIDEO Nicolas Sarkozy : Cécilia Attias à fond derrière lui
L'ex-femme de Nicolas Sarkozy, Cécilia Attias, ouvre un blog

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.