Cécile de Méninbus en pleine déprime : elle évoque le couvre-feu sur Twitter et clashe ceux qui se moquent

·1 min de lecture

Elle a l’habitude de créer le débat, si ce n’est parfois la controverse, sur les réseaux sociaux : Cécile de Méninbus, ancienne collègue de Cauet, n’hésite pas à acérer sa plume sur Twitter. En effet, la journaliste avait fait parler d’elle lorsqu’elle avait recadré violemment Camélia Jordana, ou lorsqu’elle avait évoqué sa sœur, victime d’un inceste, qui avait mis fin à ses jours. Ainsi, il ne se passe pas un jour sans que l’animatrice de 50 ans ne tweete ses humeurs : « Franchement 18h… je n’en peux plus… C’est tellement déprimant... », a-t-elle ainsi écrit. Parmi la vague de réponses, nous pouvons voir que beaucoup d’internautes partagent son sentiment : « Bonjour ras le bol aussi… et puis qu’ils arrêtent de nous dire que nous ne sommes pas confinés... Nous le sommes certes partiellement mais nous le sommes », observe un follower. « Nous comptons sur vous et votre radio pour porter ce message ! Nous n’en pouvons plus ! », écrit un internaute, rapidement suivi par d’autres : « Eh bien faites-le savoir à l'antenne : vous êtes influente, profitez-en. » Mais, comme souvent sur ce réseau social, elle n’a pas pu échapper à ceux qui n’étaient pas vraiment d’accord avec elle.

Ainsi, certains ont cru bon de se moquer de la journaliste… mais c’était sans savoir qu’ils risquaient une réponse : « L'esprit des grands philosophes contemporains m'a toujours émerveillé conceptuellement. Voilà une pensée argumentée qui va changer le cours de ma vie. Merci Cécile pour votre engagement intellectuel (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Cristina Cordula : deux ans après la mort de Karl Lagerfeld, elle publie un cliché souvenir
PHOTO Gaël Monfils annonce sa rupture avec Elina Svitolina et dévoile la raison
Retour du confinement ou assouplissement du couvre-feu ? Emmanuel Macron se laisse "8 à 10 jours" avant de décider
PHOTO Princesse Eugenie maman : elle dévoile la première photo de son bébé et son prénom
Patrick Poivre d'Arvor : cette lettre déchirante que lui avait écrite sa fille Solenn avant de se suicider