Cécile Bourgeon : la mère de la petite Fiona face à une décision de justice "délirante" ?

·1 min de lecture

Au mois de décembre 2020, Cécile Bourgeon avait été condamnée à 20 ans de réclusion criminelle pour les coups mortels portés à sa fille, Fiona. A la suite du procès, la mère de famille avait tenté de mettre fin à ses jours en absorbant une grande dose de Subutex, un traitement de substitution à l'héroïne. Dans la foulée, les avocats de Cécile Bourgeon avaient déposé un pourvoi en cassation, comme le rappelle Le Parisien. Et ce dans le but d'obtenir un cinquième procès dans cette affaire.

Jeudi 22 avril, la cour d'appel du Rhône a tranché. Cécile Bourgeon restera derrière les barreaux. Celle qui avait demandé une énième remise en liberté se l'est vu refusée, comme l'attendait son avocat, Renaud Portejoie. "On a le sentiment que les juges sont terrorisés par la réaction de l'opinion publique et le qu'en dira-t-on", a-t-il confié à l'AFP.

Affaire Fiona: Cécile Bourgeon reste en prisonhttps://t.co/ZggSzpXqlZ pic.twitter.com/n4nAWyEkRy

— BFMTV (@BFMTV) April 22, 2021

Une décision "délirante" selon ses avocats

"Nous allons former un nouveau pourvoi contre cette décision qui est extrêmement critiquable. Il y a une question de principe derrière le cas de Cécile Bourgeon : une détention provisoire de six ans est-elle encore raisonnable ?", estime l'avocat de Cécile Bourgeon. Pour lui, "c'est délirant" et "contraire à la jurisprudence en la matière". Cette décision reste pour Renaud Portejoie "incompréhensible au regard des réquisitions (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Enlèvement de Mia : cette phrase surréaliste que sa mère lui a dite
TEMOIGNAGE. "Je suis combattant de MMA le jour, et drag-queen la nuit"
Étouffement fatal dans un tramway pour une septuagénaire
Meurtre du petit Jonathan : "Je veux avoir le coupable en face de moi, qu'on en finisse !"
Le geste choquant de deux aides-soignantes avec leur patiente polyhandicapée