Cèpes : la saison est ouverte en Corrèze

Les cèpes sont arrivés au marché de Brive-la-Gaillarde (Corrèze). "Je suis ravie, en plus ils sont magnifiques", commente une acheteuse. D’autres préfèrent directement partir à leur recherche en forêt. André Picon, lors de sa dernière prise, en a ramassé 60 kilos. Il les vend chaque année de septembre à novembre sur le marché. En trois mois, son activité peut rapporter jusqu’à 2 000 euros. "Quand j’avais dix, quatorze ans, j’allais déjà chercher les champignons, et c’était mon passe-temps favori, avec la pêche à la truite", commente-t-il. "Le mystère de la nature" Mimi Morel et son petit-fils, bien qu’habitués de la cueillette, n’ont quant à eux rien trouvé durant leur périple du jour. "Pourquoi ça pousse à un endroit et pas un autre ; ça, c’est le mystère de la nature", concède-t-elle, un brin déçue. À Clergoux (Corrèze), l’an dernier, 400 kilos de cèpes étaient déposés chaque jour en moyenne au dépôt. Cette année, seulement 30 kilos. Au royaume des cèpes, les années se suivent et ne se ressemblent pas...