Butins, épaves, reliques… Où se cachent les derniers trésors ?

Vallée des Rois, novembre 1922. Cela fait sept ans qu’Howard Carter fouille cette terre aride. Sans succès. Alors que son commanditaire, lord Carnarvon, s’apprête à mettre fin aux recherches, Carter et son équipe découvrent un escalier encombré de gravats menant à une porte ornée de sceaux au nom de Toutankhamon. « Nous avons enfin fait une merveilleuse découverte », télégraphie-t-il en Angleterre. Au comble de l’excitation, lord Carnavon et sa fille lady Evelyn débarquent le 23 novembre à Louxor. Trois jours plus tard, ils se retrouvent devant la porte. « Les mains tremblantes, je pratiquai une petite ouverture dans le coin supérieur gauche, écrit Carter. Puis je plaçai une bougie devant l’ouverture pour m’assurer qu’il n’y avait pas d’émanations dangereuses. Anxieux, lord Carnarvon, lady Evelyn et Callender [un archéologue, ndlr] se tenaient près de moi. D’abord, je ne vis rien […] Puis, à mesure que mes yeux s’accoutumaient à l’obscurité, des formes se dessinèrent lentement : d’étranges animaux, des statues et, partout, le scintillement de l’or. Pendant quelques secondes, je restai muet de stupeur. Et lorsque lord Carnarvon demanda enfin : “Vous voyez quelque chose ?”, je ne pus que répondre : « Oui, des merveilles ! »

Est-ce la tombe de Toutankhamon qui nous émerveille ou bien la pierre de Rosette, cette découverte qui nous a permis de comprendre l’Histoire de l’Egypte ? En 2019, Jim Hansson, plongeur et archéologue maritime, explore au large de Stockholm deux bâtiments de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Où se trouve le centre du monde ?
Les 15 procès qui ont changé la France
Mystère : ce que cachent nos maisons
Que sont devenus les survivants de l'expédition Lapérouse ?
Pourquoi les dragons nous fascinent tant ?