Bus encastré dans une vitrine en plein Paris : comment un tel accident à pu se produire ?

En pleine journée et en plein Paris, un impressionnant accident a eu lieu : un bus s'est encastré dans la vitrine d'un magasin de la rue Vaugirard dans le 15e arrondissement de la capitale. Le crash a fait, selon Le Parisien, sept blessés dont deux graves. Au regard des circonstances, tout le quartier a été bouclé par les policiers et les pompiers. La cause exacte reste à déterminer mais le quotidien avance que les freins du bus auraient lâché.

À 12h30 ce 12 juillet 2022, un bus a foncé dans la vitrine de la boutique Happy Trend, qui vend vêtements et accessoires pour femmes au 270 de la rue Vaugirard à Paris. Le véhicule s'est encastré parmi les habits, les mannequins, touchant également des clients. Le chauffeur du bus a été hospitalisé à Cochin dans le 14e arrondissement. Des analyses d'alcoolémie et toxicologiques sont en cours. Le quartier a dû être bloqué durant quatre heures.

"Le bus arrivait de la rue d'Alleray", détaille Jean-Yves Pinet, adjoint du maire du 15e, chargé de la voirie et de la sécurité routière, qui s'est rendu sur place, indique le quotidien. "Le bus aurait eu un défaut de freins. Il s'est encastré intégralement dans la vitrine." Sept blessés, dont deux graves - le chauffeur du bus et un livreur qui se trouvait dans le magasin - sont à déplorer. Le livreur est soigné à l'hôpital européen Georges-Pompidou et les vies des deux graves blessés ne sont pas en danger.

Avec un tel accident, on...

Lire la suite


À lire aussi

Stéphane Plaza victime d'un accident en plein tournage : la vidéo de l'incident dévoilée
Orelsan : Un membre de son équipe victime d'un accident en plein concert, grosse frayeur dans le public
Le prince Harry victime d'un accident : il tombe de son cheval en plein match de polo !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles